Bonjour!ce matin l'envie de vous livrer ce petit conte afin de mettre de l'amour dans nos vies enfin surtout la mienne!

Les gouttes de pluie se mélangent à mes larmes et le ciel marque ainsi son chagrin à l'unissons du mien.

Je reviens à pas lents du cimetière du village où nous venons (toute la famille) d'accompagner ma grand-mère à se dernière demeure.

Grand-mère que j'appelais mémée avait été une femme extraordinaire, pour moi et pour d'autres aussi sans doute. Elle m'avait élevée et le lien qui nous unissait était plus fort, plus ténu qu'aucun autre lien que nous avions connu l'une et l'autre. Complices, toujours prêtes à rire , nous nous entendions à merveille.Un jour de l'été dernier alors que je passais un moment avec elle, je lui racontais que j'étais amoureuse, et; toute à mon bonheur  je ne vis pas qu'elle pleurait sans bruit.

Mémée pourquoi ces larmes?   mémée as-tu été amoureuse?  je veux dire vraiment amoureuse?    .."..Ma chérie ,mon temps est bien,tôt venu; aussi je peux te raconter...."

Un dimanche après midi de Juillet, j'étais au comptoir de mon bar, quand je vis arriver un homme jeune et beau..;

Il avait des yeux bleus magnifiques...Un peu étonnée de le voir là, je le fus bien davantage quand  après m'avoir demandé une consommation il me regarda bien en face et me dit: je veux faire l'amour avec toi!

Habituée à toutes sortes de propositions  les unes loufoques, les autres extravaguantes  je ne me démontais pas facilement, en l'occurence  je dois avouer que je tombais des nues. je pris sur moi de lui répondre sur le ton de la plaisanterie ...et, puisque qu'il me tutoyais je le tutoyais aussi..".si je n'avais pas entendu parler de toi ,je penserai que tu es ivre."..   "je le suis peut-être un peu ,mais je suis sincère, je te veux ..;toi!"

dans cette petite commune tout le monde connaissait tout le monde.je savais qui il était .....mais de là à penser entendre un tel discours.....

...

Quand bien des semaines plus tard, je le vis arriver dans le chaud soleil d'été, je n'en crus pas mes yeux.....

Autour de nous les oiseaux chantaient ...mon coeur battait la chamade...Dieu qu'il était beau:!

il me ragarda, mes jambes tremblaient , il prit mon visage dans ses mains et...avec une infinie douceur embrassa mes lèvres....mes yeux..;mon cou...ses yeux étaient bleus, le ciel était bleu, la vie était bleue, mon coeur était bleu...

Ceci est un conte.....

Texte Justine Claire image google