Il était une fois une femme  qui; après avoir traversé toute une vie de femme ,habitée par différents amours , puis par une relation essentielle avec un homme  qui fut son mari ,après avoir porté  et élevé des enfants et exercé une profession passionnante ,se retrouva au bord de l'existence, devant l'immense vide de sa solitude , celle de sa rencontre manquée avec elle -même!

Comment est-ce possible?

Comment se retrouver ainsi en solitude au mitan de sa vie, vide de projets, dévitalisée d'avoir trop donné, dépossédée de tous ses rêves car ils avaient été déposés en vain  et à fonds perdus chez ceux qu'elle avait tant aimés?

Comment continuer le chemin en se sentant habitée par une immense fatigue d'être , une profonde lassitude à simplement se réveiller le matin ,à ouvrir les yeux, à respirer, se laver, s'habiller, affronter le regard aveugle de tant  d'inconnus ?

Comment avoir l'énergie d'esquisser des gestes qui n'ont plus de sens de commencer quelques phrases avortées en imaginant tout de suite que demain est déjà périmé.

Cela est plus fréquent qu'on ne peut l'imaginer dans le monde des femmes d'aujourd'hui!

Bonne journée Justine Claire Extrait du livre de jacques Salomé.Image google