Il faut que je vous dise...

si mon crayon m'y autorise

le crépuscule arrive doucement

le jour décline à reculons

je vais partir subrepticement

je n'ai plus ni marques ni jalons

si mon crayon m'y autorise

le calme règne sur mes chansons

point de roses d'épines, de surprises

ne reste plus que des tisons

si mon crayon m'y autoriseil faut que je vous dise...

que j'ai beaucoup aimé!

l'amour à mes lèvres était cerise,

mais je n'ai pas osé...la sasiété!

Justine Claire.Image google