Il était une fois...;Est-ce toi? est-ce bien toi?

Mais non! ce n'est pas possible, tu es bien trop jeune!

Mon coeur battait à toute vitesse, tant l'émotion telle une vague dévastatrice me submergeait.

Celui qui se vautrait sur le montant de la fenêtre de ma salle à manger ne pouvait pas être celui-là même que j'avais mis en terre ce printemps dernier ,sous une touffe de bruyères  que le soleil, timide n'avait pas encore réchauffée.

Poils noirs, museau et pattes blanches déssinées  de façon identique, ce petit chat nommé Léo , nouvellement installé dans la maison voisine, jouait familièrement avec moi à travers la transparence du carreau de vitre .
Emue , plus qu'il n'était raisonnable de l'être je me disais que la nature procède de grands mystères.

Par delà la mort, je suis sûre qu'un lien existe et que ceux que nous avons beaucoup aimé, fussent-ils des animaux nous font savoir par un quelconque moyen qu'ils exsistent et existeront toujours...à Alix mon chat  aimé.....

Je voudrais dire aussi combien je suis ecoeurée de la violence faites aux animaux dans les abattoirs.c'est une honte!

Déjà nous les élevons pour nous nourrir et par dessus le marché des sadiques passent leurs nerfs malades sur eux.....

en ces temps où la violence se manifeste sous de multiples facettes envers les humains ....respectons au moins les bêtes pas bêtes du tout....

Bonne journée à vous toutes qui passerez me lire.Bises Justine Claire