Conte écrit par Justine.Ce fut au beau milieu de l'après midi qu'éclata un terrible orage.

Rien ne le laissait prévoir. Pas un élément avant -coureur de la catastrophe ne put mettre la puce à l'oreille de qui que ce fût.

Aussi quand la pluie, les éclairs ;le vent se déchaînèrent  tout le petit monde aquatique qui vivait dans les roseaux fut pris au dépourvu. La rivière grossit à une allure vertigineuse , débordant rapidement de son lit, envahissant les nids de canards sauvages, et autres bécassines.Les roseaux malmenés par le vent se couchèrent ainsi que tous les petits arbustes environnants .

les bergeronnettes, pinsons et loriots furent jetés à terre, mouillés , frappés par des grelons gros comme des oeufs de pigeons. La tornade s'intensifia  semant la désolation sur la campagne verdoyante. 

Puis ce fut le silence..;un silence de mort... qui sembla durer une éternité.
Un rayon de soleil osa enfin glisser un oeil entre les nuages.

C'est alors que l'on entendit  un petit bruit, un gémissement, un pleur,. Une petite rainette se lamentait auprès du nid détruit .

Se souvenant des conseils donnés par sa maman, elle se mit courageusement à l'ouvrage , décida de se refaire un abri , puis elle partit à la recherche de survivants de sa famille. Malheureusement il lui fallut se rendre à l'évidence...il n'y en eut ...aucun!

Cependant en rentrant chez elle, sur le chemin bordant la rivière , elle croisa un Monsieur qui lui sembla assez preturbé, visiblement lui aussi cherchait quelque chose ou quelqu'un.
Puis-je vous aider demanda? la jolie rainette.

Vous connaissez la fin de l'histoire.Elle se prénommait Janine, lui Gérard....

Certes il y eut d'autres orages...mais rien ne put jamais les séparer.

L'amour qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre......♥♥♥♥♥

Bonne journée.Justine