Bonjour!autrefois quand j'étais une jeune fille j'avais le même problème que de nos jours .je trouvais l'hiver trop long, trop frpoid, trop humide et ma patronne m'avait demandé de suivre dans la nature le déroulement de la floraison avec l'espoir du printemps au bout.C'est ainsi qu'elle me faisait mettre des bulbe de Jachynte dans un saladier rempli de gravier et d'eau .Elles fleurissaient en premier, puis regarder au jardin le pommier d'Amour ou pommier du Japon.....

Quand je randonne et que dans les haies je vois ces fleurs je suis heureuse .

Le printemps arrive, le printemps des fleurs et le printemps des poètes pas le printemps des politiques qui nous ....fatiguent à la longue.Aujourd'hui pas de M FILLION au salon de l'agriculture.Il a eu peur du concert de casseroles sans doute moins agréable que le concert des cloches des vaches pendant transhumance....

je ne fais pas de politique, je déteste ça ,mais il faudrait se crever les yeux et se boucher les oreilles pour ne pas suivre les infos....; quoi  que je suis souvent sur Nostalgie maintenant .Fatiguée par les discours  et les promesses qui ne servent à rien .Bonne journée Justine Claire